Nouvveaux savons responsables aux huiles essentielles de Madagascar

Logo Garden Square Antananarivo Madagascar

 

Nous avons le plaisir de vous proposer nos nouveaux savons responsables désormais disponibles à la réception de notre établissement.

Pour cette nouvelle version, nous avons décidé d’utiliser un moule en forme de Madagascar. Les huiles essentielles qui composent ces savons proviennent de l’Île-Aux-Nattes (petite île paradisiaque au Sud de Sainte-Marie). Vous pouvez choisir entre le parfum eucalyptus ou vanille.

Nous vous remercions pour votre soutien dans ce projet à visée sociale et environnemental.

Savons Responsable de Madagascar

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Logo rond noir du Garden Square Antananarivo

 

Notre engagement pour un Développement durable

Vers un tourisme responsable à MadagascarLemurien Garden Square

Détachée du supercontinent il y a plusieurs millions d’années, l’Île de Madagascar a pu se constituer une biodiversité endémique et une variété de paysages unique au monde. Selon le Ministère de l’Environnement, la richesse de sa faune et de sa flore la classe aujourd’hui au 2ème rang mondial pour sa biodiversité. Ces caractéristiques naturelles font sa renommée chez les scientifiques, mais elles constituent aussi son atout majeur d’un point de vue touristique.

À cette diversité naturelle s’ajoute un métissage exceptionnel qui a eu lieu sur La Grande Île au fil des vagues migratoires de son l’histoire. Le peuple malgache continue à manifester à travers de nombreux rites et traditions ancestrales une culture et une philosophie de vie qui se caractérisent par une joie de vivre et un sens de l’hospitalité, une invitation au voyage en soi.

Malheureusement, le pays connaît depuis plusieurs dizaines années une crise économique, sociale et environnementale profonde accentuée par une instabilité politique récurrente. Dans ce contexte difficile, le tourisme qui compte désormais parmi les premiers secteurs économiques du pays (après l’industrie minière), constitue un levier important pour lutter contre la pauvreté. Mais pour que le tourisme soit un véritable facteur de développement, il faudrait à la fois concilier la nécessité de préserver les ressources naturelles et celle d’impliquer les communautés locales.

Malnutrition, problème de santé publique et dégradation de l’environnement

Footprint Garden Square

Depuis les années 1980, de nombreuses actions humanitaires contre la malnutrition ont été entreprises. Mais la malnutrition infantile s’est avérée être un problème complexe qui fait à la fois intervenir des facteurs socio-économiques, environnementaux et culturels. À Madagascar, 50% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition : ce qui représente environ 2 millions d’enfants.

Par ailleurs, Madagascar bénéficie de très peu, voire pas, de ramassage des déchets. Quand ils ne sont pas brûlés ou enterrés, les malgaches se débarrassent de leurs ordures en les jetant sur la voie publique ou dans les cours d’eau. Dans ce pays tropical, où la population doit faire face à des difficultés d’approvisionnement en eau, son assainissement pose un véritable problème de santé publique. Antananarivo a d’ailleurs été classée «3ème ville la plus insalubre au monde» en 2009 par le magazine Forbes.

Les défis du Garden Square

Conscient des difficultés économiques, sociales et environnementales auxquelles doivent faire face Madagascar, le Garden Square souhaite apporter sa contribution à un développement durable du pays en se positionnant comme un acteur du tourisme responsable.

Lutter contre la malnutrition infantile :

Depuis 2014, nous soutenons l’initiative de Erwan Rabenevanana à travers le projet Spiruline de Madagascar Social et Solidaire® (SMS’s).

Cocktails-Santés-à-la-Spiruline-de-MadagascarEn mettant à notre carte les Cocktails Santé à la Spiruline de Madagascar, le Garden Square a choisi de commercialiser un produit sain, responsable et durable.

Les bienfaits de cette micro-algue sur l’organisme sont remarquables, elle permet entre autres de :
. stimuler le système immunitaire ;
. agir comme anti-âge, anti-oxydants et détoxifiant ;
. diminuer voir éradiquer les réactions d’allergies respiratoires ;
. combler les carences en fer (anémie) ;
. booster l’endurance ;
. accélérer la récupération après un effort physique.

Spiruline de Madagascar

De plus, la consommation de cette spiruline dans notre établissement vous offrira la possibilité d’agir durablement contre la malnutrition infantile. Le projet SMS’s a pour objectif de reverser 25% de sa production aux Centres de Santé de Base du pays afin d’offrir une cure de spiruline aux enfants malnutris.

Découvrez sur www.equitalgue.com les avantages nutritionnels de la spiruline et la première boutique en ligne proposant de la Spiruline de Madagascar.

Lutter contre la dégradation de la santé publique et de l’environnement :

Depuis le 7 octobre 2015, nous avons décidé d’associer l’ensemble de notre personnel à un projet innovant de recyclage d’huile alimentaire usagée (HAU) en vue de produire du savon biodégradable.

Un premier dispositif de collecte a été mis en place au niveau de l’hôtel-restaurant. Il consiste à stocker les huiles et les graisses alimentaires usagées provenant, soit des cuisines du restaurant, soit des chambres suite-appartements.

Recyclage-Garden-SquareLe second dispositif de collecte implique plus particulièrement le personnel du Garden Square. Ces derniers ont pour mission de convaincre leur famille et leur entourage de participer au projet de recyclage d’HAU. En contrepartie, le Garden Square s’engage à racheter cette huile dangereuse pour la santé et pour l’environnement à hauteur de 0,20 € le litre afin de permettre aux familles d’acheter à nouveau de l’huile saine (à noter qu’à Madagascar l’huile neuve peut s’acheter à la pompe).

À travers ce programme nous espérons :
. réduire notre impact sur l’environnement en centralisant la collecte d’HAU à un seul endroit, puis en la valorisant en un produit d’entretien biodégradable.
. préserver la santé de notre personnel, de leur famille et de leur entourage en leur proposant une alternative à la surconsommation d’HAU.
. développer l’emploi en créant un réseau de collecteurs d’HAU.